Clicky

Le vibraphone

 Et si nous redécouvrions ensemble les principaux instruments de musique qui sont utilisés dans le jazz? …Si vous permettez, nous allons commencer par le vibraphone. Ma passion pour le “vibes” est  chez moi très ancienne…L’écoute fidèle de Lionel Hampton m’a permis de vibrer longtemps et toujours! au son des lamelles de son vibraphone!…..Magnifique instrument,  issu de la famille des percussions,  mais oh!  combien irrésistible et magnifiquement employé  pour les mélodies et les harmonies. Un exemplaire Yamaha  est arrivé chez nous, à la maison,  en Guadeloupe  il  y a quelques mois…et nous l’avons vite adopté!… Vibrons ensemble!….

 

Cet instrument magique ,  comme le xylophone, aurait , selon Wikipédia, été inventé en 1916 par un nommé  Herman WinterhoffDoté de trois octaves du fa 2 au fa 5, son chassis supporte  des lames  métalliques dégressives,   frappées à l’aide de mailloches. De petites ailettes rotatives actionnées par un moteur insonore sur les tubes résonateurs ,  provoquent le vibrato. L’instrument est également doté d’une pédale d’expression qui peut libérer les lames d’un étouffoir.

Le vibraphone  a pour  pour ancêtres les metallophones balinais, les marimbas mexicaines, les gamelan de Java  et les balafons africains…Dans le monde du jazz, rangé dans les premiers temps,   au rayon des accessoires du batteur, le “vibes” s’est peu à peu fait connaître comme un instrument vedette à part entière par Lionel Hampton et ce, dès 1930. Et de belle manière!  Voir le billet que j’ai déjà consacré à ce grand du jazz. Il ne faut pas oublier un autre précurseur , Red Norvo, davantage xylophoniste au niveau de la frappe chez lui sans vibrato. On découvrira plus tard , le tromboniste Tyree Glenn, également spécialiste du vibraphone. A noter aussi les noms de vrais  spécialistes de l’instrument,  comme Terry Gibbs, Cal Tjader ou Vic Feldman , ce dernier également pianiste.

 

A partir des années 50, Milt ‘Bags” Jackson (voir également le billet que j’ai rédigé sur lui) , va apporter une dimension plus moderne à l’instrument au sein du Modern jazz quartet.  Les enregistrements de ce grand musicien cd et dvd concoctés par la firme Pablo sont nombreux et très réussis. Sans oublier Papa Hampton qui reste pour moi, le maître, et que je vénère,  j’ai un faible pour Milt Jackson, vrai swingman dans un registre plus varié, avec une frappe vraiment exceptionnelle. Tous les deux, Hamp et Bags, sont à leur manière,  passionnants et, c’est certain, percutants!….A noter que dans les années 1970 et 80, le pianiste Milt Buckner s’exprima avec bonheur  au vibraphone en compagnie d’anciens de chez Hampton dans le cadre des tournées Black and blue.

 

Dans dans la décennie suivante,  le virtuose Gary Burton se servira de l’instrument à l’aide de deux mailloches dans chaque main, ce qui facilitera le jeu en accords. Il ne faut pas oublier chez  les plus récents spécialistes de l’instrument, les très suprenants   Bobby Hutcherson et Mike Mainieri.

 

Ches les français, après avoir cité Michel Hausser et Geo Daly, on rappellera ici  la talentueuse carrière de Fats Sadi Lallemand (en fait belge!), récemment disparu. J’ai une affection particulière pour Claude Guilhot, lui aussi au paradis des musiciens. Je l’ai  bien connu lorsque je m’occupais du festival de jazz à  Hinx. J’aimais cette homme , fou de foot ball, vrai passionné, au verbe haut, gascon dans l’âme, avec une très belle technique aux vibes, réussissant des merveilles  aux côtés notamment du pianiste Georges Arvanitas. A noter que Claude avait bénéficié d’une certaine notoriété dans less années 60, en jouant le répertoire de Bach.

Les habitués du Caveau de la Huchette connaissent bien Dany Doritz,  grand swingman sur l’instrument. Ce dernier a  rencontré à de multiples reprises le grand Lionel Hampton,  dont il a su avec grand bonheur s’inspirer.

Chez nos locaux de la côte basque, il faut citer Jean Pierre Darmendrail, dont j’ai écouté les enregistrements,  maintenant anciens,  avec Robert Suhas à l’orgue et Marc Alibert à la guitare. Dommage, Jean Pierre semble avoir abandonné l’instrument. Mais peut- être aura t-il envie à présent de le faire revivre?….

 

Voilà!……. Je voulais vous parler du vibraphone . D’autres instruments seront évoqués ici. Nous attendons vos commentaires,  toujours les bienvenus.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis