Clicky

Le 11 janvier jour de protestation contre la NSA

le jour de la contre attaque

Le 11 janvier sera un jour de protestation contre la NSA et la surveillance généralisée d’internet.

Ce jour de protestation intitulé “The day we fighht back” Le jour de la riposte verra bon nombre de sites web afficher une bannière invitant les internautes à contacter, pour les Etats Unis, les membres du congrès et pour les autres nations contacter leurs représentants. Pour nous les députés afin de leur faire prendre conscience du problèmes.

Cette protestation sera relayée par plus de 4000 sites internet dont Electronic Frontier Foundation, Mozilla, Greenpeace, Reddit, Fight For The Future, Free Press, Open Media et bien d’autres. On n’y trouve aucune présence des géants comme Google ou Facebook tenus par une loi de participer à la surveillance de la NSA.

Le manifeste

Chers utilisateurs de l’Internet,

En Janvier 2012 nous avons vaincu la loi SOPA et PIPA la censure avec la plus grande manifestation dans l’histoire de l’Internet. Aujourd’hui nous sommes confrontés à une autre menace critique, qui sape encore l’Internet et l’idée que chacun d’entre nous vivent dans une société véritablement libre : la surveillance de masse.

Dans la célébration de la victoire contre SOPA et PIPA il ya deux ans, et dans la mémoire de l’un de ses dirigeants , Aaron Swartz, nous prévoyons une journée de protestation contre la surveillance de masse, qui aura lieu le 11 Février.

Ensemble, nous allons repousser les puissances qui cherchent à observer, collecter et analyser toutes nos actions numérique. Ensemble, nous allons faire comprendre que ce comportement n’est pas compatible avec la gouvernance démocratique. Ensemble, si nous persistons, nous allons gagner ce combat.
CE QUE NOUS FERONS LE 11 février :

Si vous n’êtes pas aux États-Unis : Les visiteurs seront invités à exhorter les cibles appropriées pour instituer des protections de la vie privée.

“The day we fighht back” propose aux protestataires des moyens d’ajouter un logo #STOPTHENSA sur leur photo de profil et des images a partager sur leur comptes sociaux.

Le 11 janvier écrivons à nos députés contre la surveillance d’internet.

En France il y a du boulot car nous sommes les champions de demandes de censure sur twitter. 309 demandes sur 365 durant le dernier semestre 2013.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*