Clicky

Oui, on peut couper internet. L’Egypte l’a fait.

Si vous vous intéressez à l’actualité, vous savez surement que les égyptiens réclament le départ de leur gouvernement dirigé par Mubarak comme leurs voisins les tunisiens ont su le faire.

Je n’entrerai pas dans les considérations politiques développées à la une de tous les médias. Non ce qui m’interpelle ici c’est la coupure quasiment totale des réseaux des plus importants opérateurs internet du pays. Depuis hier soir aux alentours de 23 heures, l’Egypte a disparu d’internet. 90% des réseaux sont devenus brusquement inaccessibles. (le graphique ci dessous montre les réseaux devenus inaccessibles)

C’est la plus grande coupure d’internet et de la téléphonie mobile jamais réalisée. Même en Iran et en Birmanie aucune coupure de réseau n’avait jamais connu une telle ampleur.

Facebook, Google sont inaccessibles et aujourd’hui le traffic internet à quasiment disparu (graphique ci dessous)

Pour parvenir à ce résultat, le gouvernement Egyptien a du déployer une grande “force de persuasion” sur les opérateurs qui, il faut le dire, sont tributaires de Mubarak pour exercer leur activité.

Espérons que cela ne donne pas trop d’idées à d’autres.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis