Hola Cuba!

Beaucoup de lecteurs du jipiblog, et je pense notamment aux amis du Big band Côte sud, connaissent bien Cuba.

C’est une très belle destination, notamment pour les musiciens . Ajoutons y tout l’aspect espagnol (caliente!) et une grande part de nostalgie. Nous avons donc découvert ce pays , et pour ce premier voyage,  essentiellement la Havane. Il faut bien une semaine comme nous l’avons fait, pour visiter la capitale,véritablement splendide, notamment la Vieja ciudad.  Ce qui frappe en premier lieu, c’est la tranquillité et le sourire des habitants, même lorsqu’ on découvre, en déambulant dans le centro Habana,  une terrible pauvreté, qui contraste avec le colossal effort de rénovation des principaux bâtiments dans la vieille ville.

devant la cathedrale

La messe de minuit à la cathédrale,  avec évidemment un monde fou, les rues, les parcs, les monuments historiques,  on découvre à chaque coin, en monde apaisant et enchanteur.

La musique est partout, pas trop dans les rues comme nous nous attendions, mais plutôt dans les hôtels et dans les restaurants. Il faut donc être consommateur pour en jouir pleinement. C’est ce qui peut choquer. Dans ce pays frappé lui aussi par la crise  mondiale, tout est organisé pour le tourisme. La musique donc, toujours acoustique, est offerte de façon presque privée par des petits groupes souvent composés de façon simple. Deux guitares, dont la fameuse “trez”, des combos, parfois une contrebasse. S’ajoute un soufflant,  régulièrement soit la flûte, soit la trompette. Ce qui frappe, c’est la qualité  des musiciens, tous également chanteurs. On se la joue souvent “quieto” avec des boleros, des cha cha, des mambos, des rumbas, plus rarement des salsas endiablées chantés de façon superbe. On retrouve l’ancien répertoire avec le fameux “chan chan” , “hasta siempre”, l’hythme à Guevara, véritablement icône ici, mais aussi les vieilles chanson françaises ….

Pour les amateurs, comme moi, de vieilles bagnoles américaines, c’est le grand spectacle!. Toutes ces fifties sont partout dans l’île, souvent superbes, régulièrement,  comme les taxis, repeintes grossièrement, toujours amusantes à regarder et à photographier (je me suis fait un véritable album!). Dommage que les logos, chromes et marques aient été arrachées.(…)

J’ai cru comprendre en questionnant les chauffeurs, que les taxis ne devaient conserver sur leur voiture aucun relent de l’impérialisme américain. Dommage. Pas facile donc de reconnaître les marques. Les plus belles sont souvent des Chevrolet ou des Plymouth.

On se régale vraiment dans ce pays. Et l’envie est irrépressible de déjà y retourner pour visiter le reste de l’île…immense…

Ah…. j’allais oublier. On est allés dans une boîte de jazz, “la Zorra y el cuervo” (la renarde et le corbeau), située sur la rampa,  une avenue très vivante du quartier Velado.On rentre dans ce lieu par une cabine téléphonique londonienne…Une musique plus expressive et vraiment sonorisée, avec ce soir là ,  le groupe de Bellita, une blonde explosive, pianiste et chanteuse, entourée, de plusieurs musicos parmi lesquels un époustouflant bassiste et percussioniste dont j’ai oublié le nom . Ca jouait hyper bien, dans un répertoire de jazz rock teinté de musique cubaine. Un grand moment juste avant notre départ.

Allez, je vous quitte. Les amis qui sont allés là bas peuvent complèter mon article dans les commentaires.

On vous souhaite à tous une excellent réveillon de fin d’année.

 

Pierre et Cathy.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

4 Commentaires

  1. chers tous deux

    BONNE ANNEE A TOUS LES DEUX et très bonne santé

    super CUBA j’ai trop envie d”y aller………

    marijo

  2. A votre entière disposition? Tout est relatif…Mais c’est vrai, pour le service proposé, ça ne me paraît pas bien cher. Très utilse d’avoir quelqu’un qui connaît le pays….et les pièges à touristes à éviter.
    Merci Nadine…de la Guadeloupe s’il vous plaît!….

  3. Houps ! une petite rectification : 1 seul z à lazaro :

    lazaro.galguera@reduc.edu.cu

    Désolée.

  4. Un contact des plus utiles pour ceux qui souhaitent profiter pleinement de Cuba sans souci de transport et pas cher (400 CUC la semaine) : Lazaro Galguera, chauffeur légal avec voiture louée par lui-même. Il vous ballade où vous voulez et est à votre entière disposition. Un vrai plaisir d’échanger avec cet homme vrai, très sympatique et très fiable. Vous pouvez le contacter de la part de Nadina de Guadeloupe : lazzaro.galguera@reduc.edu.cu .

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*