Clicky

musica!

Dans notre cher sud ouest, où bientôt, comme dans certains coins d’Espagne, on ne pourra plus crier “olé” dans des spectacle taurins qui disparaitront peut être (!), il reste encore des raisons de vibrer. La musique en fait partie, la musica! pleine de saveur et d’allegria!..

Chaque été, nous retrouvons les amis musiciens toujours en belle forme. Je n ‘ai pu me déplacer dans certains lieux festivaliers comme San Sebastian ou encore plus modestement Saubriques dans les landes. L’habitude a été prise de retrouver les amis aux fêtes de Bayonne. On peut encore y écouter de la musique acoustique, même si les bandas sont moins nombreuses. Là encore,  pour combien de temps, cernés que nous sommes par les machines à décibels qui fleurissent partout!…Rencontré près du Victor Hugo,  un très bon groupe orangé avec de superbes arrangements exécutés en pleine rue avec énergie et talent!…On privilégie ici le style funky et parfois déjanté,  parfaitement adapté à la rue (pardon aux amateurs de niou qui connaissent eux aussi un beau succès!). Ecouté aussi à la terrasse de l‘ex-Achyle, un quartet plutôt Hardbop avec notamment Stéphane Barbier (sax tenor ) et Marc Alibert (guitare)

Stéphane Barbier au sax !

 

La place Montaut et le célèbre restaurant El Asador accueillent chaque année le groupe “just friends” qui vient d’être primé au festival de Montauban. C’est à cet endroit, prus de la cathédrale,  que l’on retrouve les quelques copains venant se ressourcer devant une chuleta de buey et un verre de fino….On y refait le monde de la gastronomie et du jazz!….

Pablo Campos

La place louis XIV à Saint Jean de Luz a perdu ses passionnantes jam sessions des années 80 et 90 sur les terrasses du Suisse ou du Madrid. Restent les chorales basques au Majestic et de beaux spectacles sur le kiosque devant un large public de vacanciers. C’est sur ce kiosque que nous avons eu le plaisir d’applaudir le trio de Pablo Campos,  avec comme guests ce soir là,  Christophe Davot (guitare et chant) et l’excellent saxophoniste tenor bordelais (italien aussi!)  Alex Golino. Pablo, quant à lui,  est un jeune de 22 ans bourré de talent. Un époustouflant swing au piano (Oscar Peterson et Monty Alexander semblent être ses idoles!). Il développe avec originalité et maturité  un très excitant répertoire de crooner (coucou Nat King Cole ou Sinatra!) avec des touches plus contemporaines. Le luzien Patrick Quillart assure superbement à la contrebasse. Au drumming, le surdoué Jean Duverdier tient les caisses avec autorité.

Pablo Campos, Patrick Quillart, Alex Golino et Jean Duverdier

Tout cette musique , cette musica  avec un temps superbe sur notre chère côte basque avant le retour vers la  Guadeloupe …juste secouée par le cyclone Isaac…

Bonne reprise à tous.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis