Clicky

Gospel à Bouillante

GOSPELCe fut très chaud ce dernier mercredi soir à l’Atrium de Bouillante,  sur la côte sous le vent,  en Guadeloupe. Une très belle soirée avait  en effet  été organisée par une équipe dynamique avec cette affiche: “Festi Gospo’n soul”! …Tout un programme!…. Un public nombreux, réceptif et participant, une très  belle salle, et surtout un plateau de qualité avec la chorale  “Gospel hearts”, venue de Suresnes et dirigée par Didier Querin, chanteur, pianiste,  arrangeur,  pour ne retenir que ses principales qualités!…mais surtout originaire de Basse Terre…

Les "stars of faith", un formidable groupe de gospel!

Les “stars of faith”, un formidable groupe de gospel!

L’occasion pour moi de parler rapidement du Gospel, grand mouvement autant que musique et chant,  qui a traversé les âges et qui fait partie intégrante de la culture afro américaine. Ce “godspel” (l’appel à Dieu) est une des sources du jazz et de la musique soul. On évoque parfois les negro spirituals (vieux cantiques inspirés de l’ancien testament et écrits au temps de l’esclavage), mais aussi les jubilee songs. Toutes ces appellations ont leur place dans l’histoire du gospel. DSCN0681Elle peuvent aussi créer la confusion. Mais, en fait, tout se résume en une magnifique évolution musicale et humaine ces deux derniers siècles. A noter une importante ‘influence des églises et des pasteurs. David, dans son psaume 150, nous donne ce conseil:“Louez Dieu avec sonneries de cor, harpe et cithare, tambours et danse, cordes et flûtes, cymbales sonnantes et triomphantes!”.…. Chanter sa foi avec ferveur, tel est le credo,  en apportant au chant l’expression vocale la plus expressive et peu  à peu, en intégrant les instruments de musique (le banjo, la guitare, le piano et l’orgue notamment). Le tout avec une grande joie, de la jubilation souvent, de la transe parfois!… Sans oublier, au cours des décennies l’intégration des chants profanes pour atteindre un plus large public.

Rapidement quelques grands noms du gospel: Clara Ward,  Thomas A. Dorsey, Roberta Martin, Sister Rosetta Tharpe, puis la grande Mahalia Jackson, Marion Williams, Liz Mc Comb,  Edwin Hawkins (“oh happy day” (1969), les groupes “stars of faith”, “Barrett sisters”, Ward singers” et le très connu “Golden gate quartet“.

Brother Didier !

Brother Didier !

Une place à part doit être réservée à Ray Charles, qui doit son succès notamment à l’apport dans sa musique profane issue du blues, des chants  religieux, ce qui entraîna des oppositions souvent violentes très bien relatées dans le film “Ray”. Dans la voix de Brother Ray, il y a tout ce que je tente d’expliquer!….. Mais nous sommes déjà dans la musique soul. Et je ne vous parle pas dans ce court billet du “Rhythm and blues” qui a connu un immense succès et dans lequel on peut classer James Brown, Tina Turner et Aretha Francklin, cette dernière ayant très souvent chanté dans des chorales de gospel. Il faut aller se promener sur you tube pour se laisser entraîner par la sublime fougue d’Aretha!….

sur la scène de l'Atrium

sur la scène de l’Atrium

Revenons à Bouillante! ….. Oui Bouillante… On ne peut mieux ,  pour illustrer ce propos,  que citer le nom de cette ville de la côte sous le vent. L’eau sort de la terre à 80°C!… Il existe une usine thermique qui fait partie des énergies autonomes de l’archipel.

Je vous l’ai écrit… La chorale “Gospel hearts” accompagnée par le groupe musical des frères Mazamba,  a illuminé la scène de l‘Atrium. Le leader du groupe vocal , Didier Querin,  a véritablement chauffé la salle comme un vrai prêcheur!… Très présent auprès des chanteurs et musiciens, il a donné largement de sa voix et de sa personne. Didier!,  il faut souvent revenir en Basse terre!…

un public chaud et show!

un public chaud et show!

L’hommage qu’il a rendu à Ray Charles a été un grand moment!… Lunettes noires, costard noir, nœud pap… La ressemblance frappante, la voix, les attitudes, le jeu de piano Fender. Tout y était!….. “hit the road Jack!”, “unchain my heart”,  “Georgia” et d’autres succès du Genius, avec les chœurs,  et,  dans le rôle de (la!) Raelet, la très étonnante Louise….Chaleureuse ambiance sur scène (et dans la salle!)  avec notamment un “sunny” éclatant, avant que se termine ce magnifique concert avec tous les artistes sur scène,  et le public debout, frappant des mains et ne voulant plus quitter les lieux!…

La "Raelet" Louise

La “Raelet” Louise

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis