Jazz en mars 2018

 

 

Amis de la côte basque, vous êtes vraiment vernis!

Comme chaque année,  le festival “jazz en mars” se déroulera à Tarnos tout près de chez vous. “Il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure!” chantait Brassens. Oui, Tarnos,  c’est le sud des Landes, vraiment tout près de Bayonne….Et il s’en passera des choses du 7 au 10 mars!. 

Pour commencer le 7, les “blues blanches orchestra”….en fait,  ce sont les copains de l’hôpital de Bayonne qui vont changer leurs seringues, et pansements contre leurs instruments, cette fois ci …de musique. En blouses banches, ils vont transfuser du sang swing aux spectateurs!… Riche idée pour cette soirée participative (entrée libre) que de faire jouer nos “blouses brothers” à nous. Le même soir, se produira  l“alexander Jazz band” le très sympa big band dirigé par Arnaud Labastie, le Maitre de cérémonie de ce festival.

Le jeudi 8 mars,  expérience intéressante avec la chanteuse Leslie Lewis et le jeune tromboniste Baptiste Techer. avec l’apport du président du festival, le pianiste Philippe Duchemin.

Baptiste Techer

La chanteuse Leslie Lewis et le pianiste Philippe Duchemin

Vous avez dit Sydney Bechet? Non, mais son fils qui continue à entretenir la flamme avec l’ancien Olivier Franc. Une petite (mais belle) fleur dans le jardin du festival…

Je ne connais pas Nirek Mokar programmé le vendredi 9 mars.

le très jeune Nirek Mokar

Un prodige paraît il. Agé de 15 ans, un sacré joueur de boogie woogie. La relève….Le même soir,  John et Jeff Clayton offriront aux nombreux spectateurs un concert qu’il en faudra pas manquer.

les frères Clayton

Le samedi 10 mars,  une rencontre qui me parait passionnante . L’albigeois roublard Pierre Boussaguet (contrebasse) aux côtés du plus réservé mais aussi talentueux, le basque Jean Marie Ecay (guitare)

Jean Marie Ecay

Pierre Boussaguet

Il suffisait d’ajouter le batteur “tout terrain” André Ceccarelli  pour la création d’ un très attractif trio. En deuxième partie, l’éclate complète, l’humour, le gros swing qui tâche avec le groupe Louis Prima forever. Plein de copains talentueux dans ce groupe détonnant.

Louis Prima forever

Enfin dimanche,  “le off”. C’est l’espace réservé à ceux qui n’ont pu être programmés. Excellente idée d’ouvrir la scène à plusieurs musiciens plein de talent.

Ouf: Quel programme. Je serai loin (en Guadeloupe). Mais nous attendons tous des échos, des photos, des films, et plein de  souvenirs.

Voir le programme détaillé et les horaires.

 

Bon festival à tous!

Le festival vu par Jean Duverdier

Commentaires
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.