Clicky

Super Marcel, super soirée!

                               Une belle soirée très amicale pour cette fin de saison d’été au “soko”. Marcel Pacowski est venu avec son fan club. Une salle donc bien garnie, beaucoup d’amis heureux de se retrouver près du bar, mais aussi près du piano, instruments en mains. Beau programme. Marcel très à l’aise à la clarinette, a donné au “soko” une touche boulmich qui a ravi le public très réceptif. Mais pour autant, quelques thèmes plus modernes (“love for sale”, “but not fot me” “there will never be another you”) ont complété la palette de notre artiste renommé. Une très belle sonorité, beaucoup d’aisance, un réelle chaleur communicative…bref, un beau succès…

                               Une invitée de charme…Marina, dont on connaît bien les talents de pianiste sur la côte basque. Elle s’est lancée sans difficultès et avec jubilation dans un répertoire vocal dense sous l’oeil attendri de toute la famille…C’était la soirée nouvelle génération” et Laurent Decourchelle LaurentTrioa su démontrer au piano, tout son talent juvénile, avec le souci de faire respirer son jeu de piano comme savent le faire souvent que les anciens!..Le papa, dans la salle, ne pouvait qu’apprécier…Philippe Rigaud accompagnait fidèlement à la contrebasse, le trio étant complété par Jean Duverdier à la batterie que l’on a vu très actif sur les caisses, comme Gérald Herman ou Pascal Ségala. Bonheur aussi de retrouver Bob Sellers, dont le jeu a évolué d’année en année vers un modernisme, souvent planant mais toujours digne d’écoute…Mais allez, (et c’est mon cas…) on le préférait plus “puncheur”… Il faut dire que la chaire d'”énergie et de grand swing” est occupée depuis plusieurs années au “soko” et ailleurs par Arnaud Labastie, littéralement captivant sur chaque solo. Trés écouté et applaudi chaleureusement par un public conquis, notre Arnaud national!…. Et puis…la triplette des soufflants de la phalange des “happy feet”                                ( 34 ans et oui…) a retrouvé toute sa place le temps de quelques morceaux (“broadway” “It had to be you” ou “blue moon”). Je veux parler de Dominique Burucoa (tp), Marcel Pacowski (cl, ts) et celui qui écrit ces lignes ts) ….N’oublions pas Marc Alibert, à la guitare, l’élément ciment du “soko”, tant il tient bien la maison à la guitare ou à la guitare basse.

Bref, un excellent moment, dont je conserverai le souvenir (avec photos!) pour mon proche retour en Guadeloupe…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*