Clicky

Démantèlement du cargo Luno échoué à Anglet

La cargo Luno s’est échoué sur la plage des Cavaliers à Anglet. Il s’est brisé en 3 parties sur la digue lors de la tempête le 5 février au matin. (Voir )

Welkom bij Nederlandse lezers.

Le 14 mars les travaux de démantèlement commencent.
La phase d’installation du chantier est en cours. Ce sont Koole et Svitzer deux entreprises hollandaises spécialisées dans le démantèlement et le renflouement, travaillant dans le respect de l’environnement qui ont été choisies.

Les 15,16 et 17 /03/14

Le matériel est progressivement préparé et mis en place.

Le 19/03/14

Le démantèlement de l’épave bat son plein. Les chalumeaux sont entrés en action pour découper la carcasse en commençant l’avant qui est déjà bien entamé. Une drôle de machine a été mise en action pour examiner la poupe.

20/03/14

L’épave est bien entamée et le morceau de l’avant portant LUNO a été soigneusement mise de côté. L’étrange engin replonge à l’étude de la poupe.

21/03/14

23/03/14

Mer forte hier et aujourd’hui mais les travaux continuent. Quelqu’un a remis la découpe LUNO à l’endroit.

28/03/14

Après quelques jours de très mauvais temps le soleil est revenu et le découpage du Luno avance. L’épave a été fixée avec d’énormes chaines retenues par un treuil attaché à une pelle mécanique enfoncée dans le sable de la plage, sans doute en prévision des grandes marées de dimanche ou le coefficient atteindra 107.
La tour sur chenille qui visite de temps à autre la poupe arrive à prendre un gite incroyable en descendant la plage tandis que la découpe des morceaux provoque parfois de petits incendies.

29/03/14

Même la nuit pour profiter de la marée basse.

29-03-14--(10)

30/03/14

Le matin la marée était exceptionnellement basse avec une hauteur de 0,60m.

Fin d’après midi marée haute coefficient 107. Pas de découpage mais ensablage d’une énorme ancre sur la plage.

31/03/14

Le soir marée haute coeff 109 la carcasse du luno est remplie d’eau tandis que de l’autre côté les hommes s’affairent à étendre des feuilles de protection sous les madriers de la zone de découpe des tôles. Respect de l’environnement je vous dis.
Au loin la drague Pallieter remet en ordre depuis quelques jours le chenal du port de Bayonne ensablé par les tempêtes de février.


Lire la suite – Read more – Lees meer

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis