Clicky

Et alors…Ce derby ?

Thibault Lacroix file à l’essai!

Depuis la Guadeloupe, grace à Canal +, mais sur canapé (…), c’était encore plus chaud!!!. Je ne voulais manquer pour rien au monde le derby basque. Le Biarritz Olympique recevait l’aviron bayonnais sur son terrain d’Aguilera. Pas de fête donc à Anoeta à San Sebastian comme prévu. Pas assez de billets vendus… Le vent de la défaite déjà?…

Le stade de Biarritz était complètement rouge et blanc. On se demande où étaient les bayonnais… Ils sautaient bien quelque part. Ils trépignaient certainement… quelque part… Jusqu’aux Antilles!…

Il leur fallait redresser la tête aux joueurs de rugby de l’aviron bayonnais. Ce qui fut fait contre l’ennemi héréditaire voisin de 4Km!….Benjamin Boyet, l’ouvreur bleu, a passé la pénalité après la sirène… Il fallait y croire,… Les biarrots, menés au score toute la partie, avaient réussi à renvenir et dépasser les bleus dans la dernière ligne droite. C’était sans compter sur le courage des bayonnais qui ont plaqué à tour de bras et qui ont mangé du rouge (un coup de rouge! chef!) à l’image de Haare sur tous les ballons. Quelle bataille, ma mère!… Et puis Boyet, il fallait une belel dose de sang froid pour passer ce coup de pied dans cette folle ambiance, sous les sifflets, et contre le vent!…

Bon, vous allez me dire que si les bleus avaient perdu , je n’aurais pas rédigé ce billet…Eh bien c’est vrai!…Vous avez entièrement raison.

Je voulais vous faire partager ma joie, car je suis comme cela. Même dans les mauvais moments, je reste bleu et blanc! Les biarrots ont outragement dominé… Qui peut le contester ?… Ils ont eu tous les ballons, ont “fait leurs petits tas”, ont relancé à droite, à gauche, sans arrêt… Mais….. sans passer… Contrairement aux bayonnais (une fois!) avec un superbe essai à la 11ème minuté signé Thibault Lacroix qui porte un nom de chevalier du moyen âge et que certains considéraient un peu vite, comme un “coffre à ballons” (celui qui les garde pour lui!)… Là, on l’a vu courir droit vers la ligne… sur une action très bien préparée par O’Connor (un des mes préférés), Speddling et le très précieux Guillaume Bernad, qui ont croisé leurs talents….

on a gagné!

La semaine avait été encore chahutée du côté du garage de la Nive (siège du club bleu et blanc). Il faut dire que le conseil de discipline s’était réuni après la dégelée contre le stade Toulousain de la semaine passée. On avait grondé Cedric Heymans qui s’était plaint (selon moi à juste titre), d’être sifflé par “ceux qui n’ont jamais mis les pieds sur un terrain”… Ce sont les plus hargneux et pas ceux que je préfère chez les supporters. Cedric a demandé pardon et il a quitté le coin. Son compère gallois Mike Philips,lui fréquenterait un peu trop les bars la nuit. Puni lui aussi plus gravement. Il reste au coin avec plusieurs heures de colle et peut-être le renvoi de la classe!…. Gamineries que tout cela!. Le rugby, le vrai était là au cours de ce derby mémorable…Un vrai combat de mecs!.. Les biarrots jouent très bien … Ils ont une super équipe et un bon esprit… mais il fallait un vainqueur… Ce fut l’aviron… pour une fois…. Et ça!… j’ai aimé!

Benjamin Boyer à la relance…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis