Clicky

On peut y croire!

Imanol Harinordoquy

Pourquoi ne pas y croire ?…Il ne faut jurer de rien…un match de rugby se joue à la volonté. Nous venons encore de le constater!…. Contre le Tonga, les bleus de l’équipe de France ont été humiliés. Qualifiés pour les quart, il leur fallait battre les anglais eux aussi dans le doute…L’entraîneur Marc Lievremont était -il suffisamment compétent pour encadrer l’équipe ? Etait-il en disgrâce avec ses joueurs?  Allait-on vers la crise et le retour honteux en France?…Toutes ces questions ont été posées.  La presse n’a pas joué uen bonne partition, en  égrenant ça et là les failles supposées, les doutes dans la tête des joueurs, la vieillesse de certains cadres,  leur inaptitude à accélerer, à produire du jeu dans la continuité.

Les bleus ont finalement “fait leur truc” à eux, tous seuls ,  sans leur entraîneur, semble t’il qui a eu la sagesse (certains dirons la faiblesse…) de laisser les joueurs se débrouiller  entre eux. Ces derniers se sont parlés et ont su se motiver. On a vu le résultat. Quel contraste d’une semaine sur l’autre!….

 

C’est vrai. Contre les anglais, c’est toujours plus facile d’avoir la haine et de se sublimer pour les battre. C’est dans les gènes des gaulois…Ca a payé!…. Eh oui!. Un match âpre, intense, moins virevoltant cependant que celui qui opposait les gallois aux irlandais quelques heures plus tôt.  Mais on a vu du côté des français, de la lutte, de l’envie d’avancer,  de belles incursions dans le camp adverse, et surtout, moins de ballons tombés que les anglais, ces derniers vraiment pas dans un bon jour.

Ils ont été tous bons ces bleus, à l’image d’Imanol Harinordoquy, le  guerrier basque  qui a joué en avancant jusqu’à la limite de ses forces. J’émets quelques réserves sur Aurélien Rougerie, qui ne me rassure pas en défense, même s’il a réussi quelques “bouchons”. Vincent Clerc, fait notre admiration à tous . C’est une vraie boule, très difficile à bloquer, capable à lui tout seul des plus grands exploits. Son essai est un pure merveille. En défense, comme Maxime Medard,  il n’a rien lâché. Aucun des français n’a d’ailleurs faibli sur les plaquages ,   et le centre anglais Tuilagui, qui a parfois tranperçé, n’a pu aller très loin.

Vincent Clerc

la victoire!....

 

Samedi prochain, nous comptons sur tous ces super joueurs pour la demi-finale contre les turbulents gallois qui jouent très vite et très bien. Il faudra la même envie, le même talent aussi….. A Bayonne , on a du être heureux du match formidable du demi de mêlée gallois  Mark Philips,qui jouera à l’aviron bayonnais dès son retour de Nouvelle Zélande. Du spectacle assuré à Jean Dauger.

En tous les cas, une belle coupe du monde avec des surprises agréables . Attendons les deux autres quart. Ca promet.

Mike Phillips

Allez les bleus. Vive le rugby!….Tiens, dans la liste des lecteurs du “billet de Pierre“, il y a pas mal de dacquois. Ils doivent se réjouir de leur équipe de rugby, laquelle caracole en tête de la pro D2. J’ai une pensée pour les fidèles du stade Maurice Boyau. Le top 14,  c’est pour l’an prochain!….

A très bientôt à tous!

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

3 Commentaires

  1. Allez, je vais te faire plaisir, Joelle. Il a sa place et je sais qu’il fera un grand match! Mais qu’il ne laisse passer personnne!….

  2. nan nan nan, je ne suis pas du tout d’accord avec ton commentaire sur Aurélien Rougerie qui apparaît en pleine page du Corse Matin de dimanche, résistant au plaquage de Manu Tuilagi; blessé à l’épaule, il a été vaillant et a empêché de nombreux anglais transperceurs !

  3. Vu le match contre les argentins qui ont mieux que résisté, il ne faut pas avoir peur des blacks! L’ Afrique du sud qui tombe contre l’Australie, c’est un événement. La France dans le dernier carré, on y croit à présent pour la suite…

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*