Clicky

Finale 2012 Revue des nouveautés

Splash screen Finale 2012Après une intense campagne de teasing sur twitter, le nouveau Finale 2012 est sorti.

Alors quoi de neuf ?

En vrac et dans le désordre, je reviendrai plus loin sur les fonctionnalités les plus intéressantes à mon goût.

Le support de l’Unicode pour les textes fait son apparition (c’est pas trop tôt), ainsi que l’export direct de fichiers PDF sur windows, présent depuis longtemps sur Mac.

Un nouveau moteur de sons regroupe tous les paramètres dédiés à la gestion du son avec la détection automatique des périphériques.

La gestion des portées a été complètement revue et un nouveau concept fait son apparition : l’Instrument support, qui englobe le nouveau Score manager et la possibilité de programmer automatiquement les changements d’instrument dans la même portée (flûtiste jouant aussi le piccolo par exemple).

Le plug in d’espacement vertical des portées sur plusieurs pages a été largement amélioré.
Finale 2012 gère la version 3 du format XML qui incorpore la gestion des instruments.

Deux nouvelles polices de caractères font leur apparition : Copyist font qui est une police manuscrite pour les textes censée compléter Broadway Copyist Text font pas très belle. Mais la nouvelle Copyist font ressemble à la tant décriée police Comic sans de Microsoft… La seconde police Finale Numerics font sera bien plus utile pour noter la basse chiffrée et qui simplifie l’écriture superposée des chiffres. (Il faut malheureusement passer le clavier en US pour que cela fonctionne avec les raccourcis shift+chiffre (en haut) et alt+chiffre (en bas).

La gestion des images de Finale 2012 accepte l’import de fichiers PDF d’une seule page. Il est aussi possible d’exporter une sélection en PDF.

Autre nouveauté non négligeable est le téléchargement direct de la distribution depuis le site de Makemusic. Plus besoin d’attendre le bon vouloir d’UPS et de payer des frais de port exorbitants. En plus c’est écologique ;o).

En ce qui concerne l’ergonomie de la saisie des metatools, la nouvelle utilisation de la touche “-” permet la répétition du dernier metatool utilisé. Pratique.

Et last but not least, l’utilisation des Score system dividers a été revue afin que ces derniers ne s’affichent que dans le score et non sur les parties. (ce qu’ils auraient toujours du faire).

Finale 2012 n’apporte pas la révolution attendue, mais améliore largement la gestion des portées, du son et des textes. Énorme gain de temps en perspective.

Finale 2012 gère maintenant l’Unicode
Enfin la gestion de l’Unicode permet de saisir les caractères au delà des 256 premiers dans les polices modernes. On peut avec la même police utiliser des caractères cyrilliques, chinois, hébreux ou tout autre caché au fond des polices. La police Times New Roman compte jusqu’à 2950 caractères.
Unicode support dans Finale 2012
On peut utiliser les caractères Unicode dans toutes les fonctions de Finale 2012 gérant du texte sauf dans les outils Shape Designer et non-standard key signatures. On y accède par le menu “insert symbol” de l’outil texte par exemple.

La boite de choix de police a été redessinée pour Finale 2012

new selection font dialog in Finale 2012
On profite maintenant d’un plus grand aperçu de la police choisie.

La plus grande nouveauté voire innovation de ce Finale 2012 est sans conteste l’apparition du concept d'”instrument” géré dans le “Score manager”.

Nouveau Score Manager de Finale 2012
Tout ce qui concerne les portées maintenant instruments et le playback est géré dans cette boite de dialogue. On peut ajouter ou enlever des instruments qui répercutent en temps réel les modifications sur la page.
Ce score manager remplace entre autre l’ancienne boite Instrument List qui a disparu.
Mais cette petite vidéo montrera plus aisément les nombreuses possibilité de cette nouvelle boite.

Il est maintenant très facile d’insérer un changement d’instrument sur une portée. Plus besoin de passer par le staff attribute. On sélectionne le passage, on appelle la boite change instrument du menu utilities et on choisit le nouvel instrument. La transposition, l’attribution du son pour le playback et du canal midi est automatique.

Pas de révolution dans ce millésime 2012, mais des améliorations, certaines comme l’Unicode et l’export PDF attendues depuis bien longtemps.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

3 Commentaires

  1. J’aimerais pouvoir éditer les chiffrage de basse continue. ça n’a l’air encore très simple ! calas21

  2. J’attends avec impatience la gestion des quarts de tons…. Mais apparemment ça n’est vraiment pas dans leurs préoccupations, dommage

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*