Clicky

Et une taxe (de plus), …une !

Après la taxe sur :

  • Les CD et DVD
  • Les disques durs
  • Les cartes mémoire
  • Les clés USB
  • Les baladeurs MP3
  • Les magnétoscopes numériques
  • Et tout ce qui incorpore de la mémoire

Voici venir la taxe la plus imbécile du lot, votée aujourd’hui par nos députés, j’ai nommé :
La taxe sur les revenus des sites qui diffusent des vidéos.

Les députés viennent d’adopter un amendement à la Loi de finances rectificative pour 2007, qui prévoit d’instaurer une taxe de 2% sur les recettes publicitaires des sites proposant de la vidéo, aussi bien gratuite que payante.
Ce qui signifie : tout service internet installé en France comportant de la vidéo et de la publicité serait concerné par ce prélèvement, ce qui comprend les sites de presse en ligne, les sites personnels ou les blogs. Et ce pour tous les types de vidéos, y compris personnelles. Je me demande en quoi la vidéo d’anniversaire de votre grand mère ou les premiers pas du fils du cousin Jules devraient être taxées pour financer le cinéma.
Encore une fois nos députés étalent au grand jour leur méconnaissance de l’internet. Des accords viennent d’intervenir (entre le milieu du cinéma et de l’audiovisuel et Daily motion et les autres plateformes de diffusion de vidéos) qui permettent aux visiteurs de partager des oeuvres protégées.
Cette proposition de taxe a été accueillie fraîchement par le rapporteur général, l’UMP Gilles Carrez, qui a regretté « la propension bien française à taxer des activités alors qu’elles émergent à peine ».
A bon entendeur… Payez…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*