Clicky

SFR nuit gravement à la neutralité du net

sfrReflets.info vient de publier sous la plume de Bluetouff un article qui dénonce preuve et analyse à l’appui, la manipulation par SFR des pages internet servies sur son réseau 3G.

Bluetouff alias Olivier Laurelli s’est aperçu des manipulations opérées sur les pages web transitant par le réseau 3G de SFR en examinant le code source d’une page d’un site syrien en constatant la présence de code et d’adresses web ne figurant sans doute pas dans la page d’origine. En poussant plus loin l’analyse et en comparant la page servie par SFR et la même page sur la même connexion à travers un VPN il a pu déterminer les éléments rajoutés par SFR. L’analyse est un peu technique mais très intéressante et amène à se poser les questions suivantes :
Pourquoi ? Quelles données collecte SFR en agissant ainsi ? et la plus cruciale : Comment peut-on faire confiance à un opérateur agissant ainsi ? Et d’abord est-il le seul ? Je vous invite à lire l’analyse complète sur Reflets
SFR-onvouscouvre

SFR s’attaque aussi à la qualité des images en les compressant outrageusement. Lire sur le journaldulapin

De telles manipulations sont très graves de la part d’un opérateur et ne devraient pas être tolérées ni tolérables. C’est comme si votre facteur lisait votre courrier et le modifiait avant de vous le distribuer.

Cela s’appelle en français “Attque de l’homme du milieu” ou “Man in the middle attack”
Explication de Wikipedia et de bluetouff pour le cas de SFR.

Lisez pourquoi c’est grave, appréhendez les implications de telles manipulations et les solutions à mettre en place dans ce nouvel article du même bluetouff sur Reflets.info.

Vous ne regarderez plus internet de la même façon. Et parlez en autour de vous.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis