Clicky

Naufrage du Luno sur la plage d’Anglet

Histoire d’un naufrage

Ce matin 5 février 2014, le cargo espagnol Luno s’est échoué sur la digue de la plage des Cavaliers à Anglet. Le cargo victime d’une avarie électrique et subissant la forte houle s’est trouvé dériver vers la plage des Cavaliers toute proche. En heurtant la digue par le travers, le bateau s’est carrément coupé en deux. Le château arrière avec l’équipage et le poste de commandement est resté encastré au bout de la digue tandis que la partie avant est venue s’échouer sur la plage.

Les membres d’équipage ont été hélitreuillés sains et saufs. Le bateau était à vide sur ballast et venait chercher une cargaison sur le port de Bayonne. Cependant les réservoirs contenant le carburant, environ 120.000 litres de pétrole brut, se déversent dans l’océan pour ne pas dire sur la plage. Pollution en perspective.

J’ai juste eu le temps de prendre ces quelques clichés avant que la police ne fasse évacuer la zone et ferme les accès des plages et des parkings des Cavaliers et de La Barre.

Le dernier trajet du Luno est encore visible grâce à sa balise AIS qui a cessé d’émettre à 10:00 précises ce matin.

On peut suivre le cargo en live ici ou

La situation le 06/02/14

La situation le 07/02/14 jour 3
Aujourd’hui pompage du réservoir de carburant encore intact. Il y a urgence car il faut profiter de la marée basse (2 heures) et demain soir et dans la nuit on attend une houle exceptionnelle.
Tout était en place mais le pompage n’a pu commencer suite à un incident avec le réservoir.
La suite demain.

La situation le 08/02/14 jour 4
Le temps s’est dégradé ce matin mais les coefficients de marée sont faibles. La vidange du réservoir de carburant avant enclenchée ce matin. Légère odeur de fioul dans l’air. Il faut faire vite car ce soir on attend une forte houle. Pompage terminé vers 17h30.

La situation le 10/02/14 jour 6

Mer très forte et vent violent ce lundi matin.
Dimanche, la partie avant du Luno s’est déplacée. Elle est maintenant parallèle à la digue, fixée sur les enrochements.
Le château arrière est toujours à la même place et couché sur le flanc à droite de la digue tandis que la partie arrière qui s’est détachée est submergée au bout de la digue par 15 mètres de fond.

La situation le 12/02/14 jour 8

L’océan s’est calmé et le soleil est revenu. Les employés municipaux ont nettoyé les plages et la police qui gardait les lieux est partie. Seule reste une barrière entourant l’épave.
Hier des inspecteurs sont venus examiner l’épave et il est question de la démanteler sur place. Sans doute au mois de mars.

La situation le 15/02/14

Les médias sont partis depuis longtemps mais l’épave reste en place et nous prive d’accès à la plage et à la digue.
Le Luno ne bougera sans doute plus maintenant et attend d’être démantelé “le plus rapidement possible” selon la mairie d’Anglet.
Il existe 7 entreprises au monde spécialisées dans le démantèlement de navires. Elles seront toutes consultées et les réponses à l’appel d’offre devront être remises avant le 24 février. En attendant le site de l’échouage est entouré de barrières, interdit d’accès au public et surveillé jour et nuit.

La situation le 19/02/14
Rien ne bouge

Le cargo Luno coupé en deux

La situation le 23/02/14

Les deux parties du cargo se sont un peu déplacées durant ces derniers jours. La partie avant s’est décollée un peu de la digue et a légèrement descendu sur la plage. La partie arrière elle a légèrement dérivée sur la droite et s’est rapprochée de la plage.

Le 03/03/14

Tempête !

040314Naufrage-Luno95

Le 14/03/14

Les travaux de démantèlement commencent. La phase d’installation du chantier est en cours. C’est Koole une entreprise hollandaise spécialisée dans le démantèlement et la dépollution travaillant dans le respect de l’environnement qui a été choisie.


Lire la suite – Read more – Lees meer

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis