Clicky

Le droit à la parodie existe encore

La société Moulinsart SA qui gère les droits d’Hergé le créateur de Tintin vient d’être condamnée en appel dans le procès pour contrefaçon qu’elle avait intenté contre des parodies de Tintin signées Gordon Zola et publiées par la maison d’édition Le Léopard masqué.

La série s’intitule “Les aventures de Saint Tin et son ami Lou” La parodie romanesque qui fait couler beaucoup d’ancres…

Verdict du tribunal : “Les romans incriminée n’entretiennent aucune confusion avec l’œuvre d’Hergé par la forme romanesque adoptée et les intrigues originales qu’ils décrivent.”
Moulinsart S.A. est condamnée à verser à l’éditeur Arconsil 10 000 euros de dommages et intérêts et 12 000 euros de remboursement des frais engagés.

Je ne résiste pas à en publier quelques couvertures

Parodie de Tintin L'Affaire Tournesol Tintin Le Lotus Bleu
Le Crabe aux pinces d'or Le trésor de Rackham le Rouge
L'oreille cassée Le secret de la licorne

La collection est en vente ici

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

Tags:

3 Commentaires

  1. Parodier c’est quand même moins bien que créer. C’est en général l’apanage du comique de dérision.

    Après c’est le pb général des droits d’auteur : internet va les balayer petit à petit, et les chinois vont récupérer tout ça.
    Et les artistes seront à nouveau des amateurs vivant de leur rentes, comme sous l’ancien régime.

    • Il n’est pas du tout question ici de droits d’auteur.
      “Les aventures de Saint-Tin et son ami Lou” sont une parodie de Tintin et pas du tout un plagiat qui pourrait lui, être poursuivi pour violation des droits d’auteur.
      Dans le jugement il est écrit : “Les romans incriminée tout en se nourrissant de l’œuvre d’Hergé savent s’en distancier suffisamment pour éviter tout risque de confusion ne serait-ce que par la forme romanesque adoptée et les intrigues originales qu’ils décrivent.”

      Quoiqu’il en soit en grand amateur de Tintin j’adore le détournement des titres et les calembours qui illuminent les histoires de Gordon Zola.

      Quand aux droits d’auteur, internet ne va pas les balayer, ils prendront simplement une autre forme sans doute plus équitable et profitable aux artistes que la répartition actuelle par des organismes qui se sont imposés au fil du temps sans vraiment de légitimité.

  2. Heureusement qu’on peut pariodier ces chefs d’oeuvre!!!. Du moment qu’il ny a pas de confusion. Au contraire, on sent chez ces créateurs un amour fantastique pour les vraies aventures de Tintin. Les éditions Moulinsart, ce n’est pas Hergé, lequel à l’évidence, aurait pris tout cela avec intelligence et hauteur de vue…

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*