Clicky

Europeana.eu, la courte histoire…

Il était une fois… Europeana, un projet de Bibliothèque NUmérique Européene (BNUE) devant fédérer des travaux de numérisation de documents en tous genres, livres, tableaux, photographies, films, réalisés de manière indépendante dans 27 pays d’Europe. La BNF (Bibliothèque Nationale de France) a, par exemple, déjà transféré les 150.000 ouvrages déjà répertoriés sur la bibliothèque en ligne Gallica.

Le projet Europeana.eu a débuté en 2007.  Riche de maintenant plus de deux millions d’oeuvres, la nouvelle bibliothèque en ligne a été inaugurée officiellement le jeudi 20 novembre 2008 depuis Bruxelles par la Commission Européenne et à donc fait son apparition sur la toile à l’adresse www.europeana.eu.

Et savez-vous ce qu’il advint ?

En très peu de temps, les serveurs ont été saturés et le site est devenu de plus en plus innaccessible au fil des heures avec des millions de connexions simultanées. Cela rappelle étrangement le lancement du site de l’IGN qui devait concurrencer Google Earth me direz-vous. Oui, et c’est encore une fois le manque d’anticipation des concepteurs du site qui n’avaient pas proportionné les serveurs comme il convient pour supporter le trafic d’un projet d’une telle envergure. Bon ça, nous avons l’habitude de jouer petit, mais il y a une autre chose, et celle là autrement plus risible et dérisoire en même temps, à laquelle les concepteurs du site n’ont pas réfléchi (du moins pas assez), ce sont les recherches des internautes.

En effet les designers ont trouvé intéressant d’afficher en page d’accueil quelques vignettes des documents les plus recherchés et je pense qu’ils ont été tellement surpris des demandes des internautes, qu’ils ont très vite fait passer la censure en remodelant la page en catastrophe.

J’ai trouvé quelques copies d’écran qui renseignent sur la chronologie de l’évènement.

A quelques heures de l’ouverture

Europeana quelques heures plus tard

A ce stade, on peut jouer au jeu des différences….

Et Europeana maintenant

Aujourd’hui, le site est fermé et invite les internautes à se reconnecter vers … la mi-décembre, sans autre précision.

Une question me vient à l’esprit. Sont-ce les recherches inattendues des internautes qui ont conduit à la re-conception de la page d’accueil ou le redimensionnement des serveurs, qui condamnent Europeana à la fermeture, quelques heures seulement après sa mise en ligne ?

Cependant et malgré ces débuts difficiles, cette bibliothèque est un projet formidable et il me tarde qu’il fonctionne correctement pour y effectuer des recherches. Je vous invite à guetter sa réouverture dans, je l’espère, de bonnes conditions. C’est par là : Europeana.eu

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*