Clicky

Festival de Jazz de Montreal 2009 – Programmation

Concerts

Pour son 30 ème Anniversaire, le Festival de Jazz de Montréal (FIJM) a su réconcilier la tradition et l'avant-garde. Le FIJM conserve les valeurs sûres qui en font un grand festival populaire tels Tony Bennett, Al Jarreau, Jeff Beck, Joe Cocker et les toujours très populaire Pink Martini. Le festival a besoin de son fond de commerce, c'est normal. On a tout de même droit cette année à trois Séries Invitation autour d'Eric Truffaz, Joshua Redman et Renaud Garcia-Fons respectivement. Les frères Marsalis se pointeront, le grand Wayne Shorter continue de montrer le chemin, Lee Konitz expérimente toujours et la venue d'Ornette Coleman est un évènement à souligner. Alors cet été, je ne sais trop si c'est l'influence du film Slumdog Millionaire et de Bollywood qui plane sur moi, mais beaucoup de musique jazz à l'accent indien à mon menu, tel que Miles from India. Voici ma programmation 2009 :

Mardi 30 juin: Maria Schneider Orchestra

Le Maria Schneider Jazz Orchestra existe depuis déjà 15 ans… et ça s'entend ! À cause du lien que forgent les années passées ensemble, mais aussi et surtout en raison de la profondeur de cette relation. Car non seulement Maria Schneider tente, dans ses compositions, de transcrire les émotions qui l'animent, mais elle s'attend à ce que ses collaborateurs les concrétisent fidèlement en musique ! En échange, elle leur écrit des solos gracieux et sensibles, qui les mettent superbement en valeur. Résultat, sa musique – parfois comparée à celle de Gil Evans ou de Duke Ellington – est si majestueuse, voire magique, qu'on la dit impossible à catégoriser. Son dernier album, Sky Blue, a d'ailleurs récolté cinq étoiles auprès de Downbeat. En première partie, le prodige de la guitare Julian Lage qui, après avoir notamment joué au côté de Gary Burton, nous arrive avec les pièces de son premier album, tout frais tout chaud, Sounding Point. Première partie : Julian Lage.

Jeudi 2 juillet: Esperanza Spalding

Bien que son prénom espagnol se traduise par « espérance », il est entendu qu’Esperanza Spalding a déjà dépassé toutes les nôtres ! On la dit mi-ange, mi-sirène. Elle est l’idole de Prince. Elle a joué pour le président Obama à la Maison Blanche. On se l’arrache. Elle est à la fois chanteuse, contrebassiste et compositrice. Son dernier album, Esperanza, a été encensé par la critique. À 24 ans, on lui accole souvent l’étiquette de jeune prodige. Irrésistible. Exquise. Intuitive. Et tellement hip !

Vendredi 3 juillet: Aaron Parks Trio

Le jeune pianiste et compositeur émergent Aaron Parks décrit sa musique en deux mots : spontanée et… cinématographique ! Excellent soliste, compositeur et interprète, Parks, entouré de Ted Poor à la batterie et de Mat Brewer à la basse, nous présente son Invisible Cinema, un bijou de jazz acoustique chez Blue Note. Virtuosité, complexité harmonique et variété de textures font partie du vocabulaire du New-Yorkais, qui a également joué sur trois albums du formidable trompettiste Terence Blanchard. Et ça n’était pas arrangé avec le gars des vues !

Samedi 4 juillet: Miles from India

Miles ou l'Inde autrement. Ou l'inverse ? Le Festival présente un autre concert clin d'oeil à la légende, cette fois un grand projet musical avec une délicieuse touche d’exotisme. Faisant suite à l’album double du même nom, Miles from India est une rencontre musicale fusionnelle entre la culture indienne et le jazz américain. Deux groupes, l'un composé de musiciens indiens de grande renommée, le second de jazzmen américains ayant déjà collaboré avec le légendaire Miles Davis ou qui en sont de grands admirateurs, s’unissent sur scène pour célébrer d’une manière toute orientale, épicée et spirituelle la musique du grand maître. Un projet remarquable en exclusivité canadienne !

Dimanche 5 juillet: Al Jarreau et Molly Johnson

Un coup de foudre, vous croyez à ça ? En voici deux auxquels vous ne saurez résister ! D'abord, Molly Johnson, qui fait fureur en France et qui a notamment chanté ses standards de jazz et de blues pour Nelson Mandela et Quincy Jones. Ensuite, le charmant Al Jarreau, devenu ami de Montréal et dont on n'arrive plus à se passer ! Une soirée craquante : interprétations soul, ballades jazz et personnalités chaleureuses. Tout pour succomber, encore et toujours !

Lundi 6 juillet: Joshua Redman Compass

Le saxophoniste Joshua Redman, se vouait d’abord à une carrière en droit, pour finalement bifurquer vers le jazz… pour le plus grand plaisir de ses milliers d’admirateurs ! Le bonheur se prolonge sur un 13e album, Compass, sur lequel on retrouve sa surprenante assurance. Ce concept des plus audacieux présente deux trios sur scène : deux batteurs et deux contrebassistes réputés, ainsi que l’extraordinaire saxophoniste en dénominateur commun. Dernier concert de sa série Invitation, il est présenté exceptionnellement au Théâtre Maisonneuve. Avec Brian Blade, Greg Hutchinson, Larry Grenadier et Reuben Rogers.

Jeudi 9 juillet: Rudresh Mahanthappa Indo-Pak Coalition

Le projet Indo-Pak Coalition du saxophoniste d’origine indienne Rudresh Mahanthappa fait tourner bien des têtes dans le monde du jazz et du world beat ! Rudresh, alto innovateur, entouré du guitariste virtuose Rez Abbasi et de l’étoile du tabla Dan Weiss, trace de nouvelles avenues dans le futur du jazz, jouant astucieusement avec des formes musicales improvisées du sud de l’Asie. Leur premier album, Apti, sur l’étiquette innova, a reçu des critiques élogieuses de la part de The New Yorker, de Rolling Stone et de Downbeat.

Spectacles extérieurs

La grille horaire des spectacles extérieurs gratuits sera dévoilée le 8 juin prochain. On peut s’attendre à y trouver de véritables perles et y faire d’heureuses découvertes. J’espère bien pouvoir écouter de jeunes musiciens québécois de la relève qui manquent à mon programme en salle.

Note: Tous les billets sont en vente à partir de midi aujourd'hui. À vous d'en profiter.

Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.
Un frisson de bonheur dans vos oreilles!
Nouveautés discographiques, mp3, vidéos,
comptes rendus de spectacles et mes réflexions
sur le jazz de Montréal et d'ailleurs.

La suite sur le site Jazz Frisson

zp8497586rq
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis