Clicky

Les bagnoles de notre père

C’est en écoutant “la camioneta de mi papa”, grand succès du côté de Bayonne,  que j’ai pensé évoquer les voitures de notre père. J’allais écrire “de nos pères” car chacun d’entre nous conserve une souvenir ému de son enfance et des voitures pilotées par nos anciens.

Dans notre famille, papa avait pris pour habitude de se rendre à Paris lorsqu’il changeait de voiture. Il emmenait chaque fois un de ses enfants pour lui faire visiter la capitale. On revenait avec LA voiture!… Ça sentait le neuf. C’était grandiose!… On observait le levier de vitesse, le tableau de bord  et surtout … le compteur de vitesse… Notre automobile pouvait aller très vite…. 120, 140, oahhh!… Pour épater les copains, c’était important!…

Lorsqu’il était aviateur, vers 1936,  notre père avait déjà sa voiture et effectuait des virées avec ses potes dans cette superbe Celtaquatre cabriolet, un bijou de chez Renault.(sortie en 1934).

la celtaquatre Renault vers 1942.

Cette belle princesse aux formes pour la première fois arrondies,  a connu les débuts de la guerre, et la photo de famille ici à droite, (c’est le scotch qui a vieilli!) démontre qu’on s’y entassait sans tenir compte des règles de sécurité.

Puis est venue la Juvaquatre toujours Renault (1935-1960) (fidélité à la marque!). Avec cette petite caisse à savons, on assistait dans le quartier à une baisse importante du curseur pour la frime!…. On ne peut être et avoir été!…

Dans les années 50, Papa était à présent père d’une famille nombreuse (7 enfants). La “camioneta de mi papa” servait aux transports d’enfants, voisins,  cousins et j’en passe, mais aussi aux livraisons de l’entreprise d’alimentation en gros (ACSO) que notre père dirigeait à Bayonne.

La juvaquatre Renault

Les souvenirs d’enfance sont nombreux. Je me souviens de l’arrivée à Biarritz. Nous hurlions dans le tunnel du Rocher de la Vierge. Mais il y avait aussi les petits voyages à la plage de Cenix et de la petite chambre d’amour à Anglet.

La voiture familiale était au centre de nos passions et de nos rêves. On y montait dedans, et voiture à l’arrêt, on faisait, en caressant le volant, notre tour du monde…. On ouvrait les portières, invitait les amis à tout juste poser leurs fesses et à regarder. Pas touche!.

Toujours dans le même style,  et encore chez Renault, nous avons eu une domaine Renault (1951-1960). Elle était superbe cette version break de la Frégate. Avec un hayon arrière et une espace avec des garnitures en bois. Plus vaste que la juva, on l’a conservée plusieurs années et je me souviens de superbes déplacements en famille à Gourette, ou au Marcadau.

La Domaine Renault

Nous avions grandi. Les ainés conduisait déjà la bagnole familiale. Mais nous possédions  déjà une 4l Renault (1961-92). Les grands avaient acheté une moto BSA avec les gains de leur travail d’été. On rêvait de grands espaces et de vitesse. Notre sœur ainée avait une 2 chevaux pour se rendre à Bordeaux.

On admirait beaucoup nos oncles qui faisaient des rallyes et qui possédait de vrais bolides (TR4, Volvo, DKW). Les carrosseries sur baissées, les levier de vitesse au plancher!….

Dans les années 60 , notre père se montrait  pour la première fois infidèle à Renault et se payait une 404 Peugeot.(sortie en 1960)  Un assez belle voiture avec toujours le levier au volant.

la 404 Peugeot

Enfin,  les derniers temps, papa Fagalde est revenu chez Renault avec l’acquisition de la R16 Renault (1965-80), une voiture bourgeoise et familiale qui avait une fière allure.

La R 16 Renault

 

 

 

 

 

Dans notre quartier, certains pères de famille plutôt aisés,  possédaient  des DS citroën (on avait le mal de mer avec la suspension hydraulique!), et plus tard des CX . Nous les jeunes,  on utilisait les Deuches, les dauphines, voitures plus modestes convenant mieux à notre statut d’étudiants. A la Fac, chacun trafiquait sa voiture. Et c’était déjà la mode des R8 Gordini! …Mais je m’éloigne…. tout en nous rapprochant de notre époque où les voitures se ressemblent et qui,  pour ma part, m’intéressent moins.

Ah, la nostalgie des voitures anciennes, de celles qui nous ont fait rêver… Et si vous nous racontiez à votre tour  vos souvenirs bien à vous?.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Parlez-en à vos amis

Donnez votre avis

Votre email restera confidentiel. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*