Montréal 4/7 : Wayne inédit

Théâtre Maisonneuve, 21H30. Décollage vertical. 45 minutes d’un seul trait incandescent. Sorcerer entre les lignes, jamais totalement explicité. Wayne Shorter au seul ténor planant au-dessus du volcan d’un quartet inédit : Danilo Perez s’étant fracturé le talon d’achille, c’est Geoff Keezer qui le remplace au piano. Cinglant. Investi. Provoquant. Zébrant l’air de phrases courtes comme autant de





Jazzman.fr – Le Blog
La suite sur le site de Jazzman

Commentaires
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.