Italian floral festival

Au début de l’après-midi, des violentes averses déferlant sur Paris ont fait craindre le pire pour ce week-end italien de jazz. Pourtant, il aura suffi d’un bref répit pour que le public s’invite massif à fêter la musique au mode “adriatique”. Avec les réminiscences créatives de la pianiste Rita Marcotulli, qui transmute le rock symphonique de Pink Floyd en matériau d’improvisation jazzistique.




Jazzman.fr – Le Blog
La suite sur le site de Jazzman

Commentaires
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.