Clicky

Impressions de New York

Concert

New York, capitale mondiale du jazz. Ville de la démesure, réservoir collectif de l'espoir d'un rêve qui bât de l'aile, vivre New York est une expérience toujours passionnante.

Samedi le 16 mai dernier, au Jazz at Lincoln Center, avec une vue imprenable sur Central Park et les gratte-ciels de Manhattan qui se découpaient à travers la baie vitrée derrière la scène, j'avais devant moi une légende.

De L.A. à N.Y.

J'assistais au concert du pianiste McCoy Tyner qui était accompagné pour l'occasion du saxophoniste Ravi Coltrane, le fils de John Coltrane. Tyner était accompagné de son trio, Gerald Cannon à la contrebasse et Eric Kamau Gravatt à la batterie. Tyner a enregistré avec Cotrane l'album mythique A Love Supreme en décembre 1964, et aussi Live At The Village Vanguard et Impressions avant d'entreprendre sa carrière solo en 1965. Ravi Coltrane n'était âgé alors que de quelques mois. Ravi Coltrane a grandi à Los Angeles avant de déménager à New York où il a beaucoup joué avec Steve Coleman dans les années 90.

De père en fils

On pourrait craindre une basse exploitation commerciale de deux grands noms. Il n'en est rien. Tyner possède toujours cette attaque percussive qui nous offre un bouquet sonore bien garni. Avec toujours cette délicatesse dans les détails. Quant à Ravi, il possède cette lenteur dans la note, une sinuosité qui n'est pas sans rappeler son père parfois. Très à l'aise dans la ballade, il possède toutefois un style qui lui est propre. C'est un héritage peu commun d'être le fils de John Coltrane! Soirée absolument mémorable!

J'ai aussi assisté à une messe Gospel dans Harlem totalement délirante (pas de photos à l'intérieur, désolé)

Et que serait New York sans un sympathique spectacle extérieur (ici, dans Washington Square Park)

Juste au pied de l'Arc de triomphe situé à côté

Tout près des joueurs de pétanque…

On trouve vraiment tout à New York!

Un billet de Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.

Jazz Frisson, votre blogue de jazz francophone.
Un frisson de bonheur dans vos oreilles!
Nouveautés discographiques, mp3, vidéos,
comptes rendus de spectacles et mes réflexions
sur le jazz de Montréal et d'ailleurs.

La suite sur le site Jazz Frisson

zp8497586rq
Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parlez-en à vos amis